Je n'ai pas de compte
Je possède un compte
Je possède un compte lié à Facebook
Les éco-gestes les plus appréciés
 
A découvrir
587f80ca52b0c_machine-a-laver.jpg

Vu la performance des machines et les lavages plus fréquents, il est devenu quasiment inutile de laver à haute température.
Les programmes à 30°C suffisent la plupart du temps. A 40°C, vous économisez 70% d’énergie par rapport à un lavage à 90°C. En effet, 80% de l’énergie consommé par un lave-linge (ou un lave-vaisselle) sert au chauffage de l’eau !
Le prélavage n’est pas non plus indispensable.

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
122 solenniens le font déjà

En effet cela permet de réduire l'évaporation, donc la formation de givre et ainsi la consommation d'énergie.

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
113 solenniens le font déjà

Les machines modernes n’ont plus besoin de prélavage. Si un élément est particulièrement sale, évitez les cycles de prélavage «linge très sale» ou «spécial casseroles». Nettoyez-le à la main avec du savon de Marseille ou du liquide vaisselle, ou faites le tremper 10 minutes dans l’eau chaude.

Cela économise en eau et en électricité l’équivalent d’un demi-cycle complet.

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
111 solenniens le font déjà

Au plus vous restez indécis face au contenu de votre frigo (porte ouverte), au plus sa température remonte ! En effet, même s’il est très bien isolé, le frigo devra à nouveau pomper de l’énergie pour retrouver sa température initiale.

Chaque fois que vous ouvrez la porte de votre frigo, c’est comme si le frigo allumait, en équivalant énergie, une ampoule de 60W pendant 10 minutes pour retrouver sa température initiale. De plus l'air ambiant est chargé d'humidité, qui une fois entré dans votre frigo/surgélateur, se condense sur les parois froides et forme une couche de givre. Hormis le fait qu'une couche de glace vous fait perdre pas mal d'espace, elle augmente considérablement la consommation de votre surgélateur. N'ouvrez donc la porte de votre frigo/surgélateur que brièvement pour éviter les échanges de température.

Source : Smergy - ALE de l'agglomération lyonnaise

user
111 solenniens le font déjà

Mettre directement des aliments encore chaud ou tiède dans le réfrigérateur ou le congélateur augmente de façon importante leur consommation. Ils devront consommer beaucoup plus d'énergie pour réfroidir ou congeler des aliments chauds plutôt que des aliments froids.

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
110 solenniens le font déjà

Avec des casseroles trop grandes, le temps de chauffe est beaucoup plus long. Trop petite, c’est dangereux et cela occasionne d’importantes pertes de chaleur.

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
105 solenniens le font déjà
58c80ac99f258_meuble-cache-radiateur-fabriquer-un-cache-radiateur.jpg

Pour une bonne circulation de la chaleur il ne faut rien poser sur les radiateurs, et ne mettre ni rideau ni meuble devant.

source de l'image : https://archzine.fr

user
105 solenniens le font déjà

Cuire les aliments dans la quantité d’eau adaptée c’est gagner du temps et de l’énergie.

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
102 solenniens le font déjà

Pour la machine à laver, remplissez suffisamment le tambour mais n’exagérez pas ! Les tambours trop remplis donnent un mauvais résultat de lavage. Un tambour est correctement rempli lorsque vous pouvez encore passer votre main au dessus des vêtements.

Pour les lave-vaisselles, chargez-les totalement avant de lancer un cycle de lavage, sinon faites la vaisselle à la main, mais ne faites couler l’eau que pour rincer. Eviter de placer au lave-vaisselle des plats volumineux pour privilégier la petite vaisselle. Attention, la touche «demi charge» ne fait pas pour autant économiser la moitié d’eau et d’électricité ! Elle permet une économie de 25% d’électricité et n’est utile que si vous ne pouvez pas attendre de remplir la machine. Dans tout les cas, une machine pleine est préférable à deux demi-charges.

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
101 solenniens le font déjà

Faites rentrer la lumière du jour et utilisez moins d'électricité.

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
100 solenniens le font déjà

Le réfrigérateur ne fabrique pas du froid mais il évacue la chaleur par le condenseur situé à l'arrière.
Il est donc important de bien ventiler l'arrière des appareils, réfrigérateur et congélateur, en laissant un espace entre l'appareil et le mur pour une bonne évacuation de la chaleur (au moins 5 cm). Prévoyez également un espace d'au moins 5 cm au dessus de l'appareil.
Pour les appareils encastrables, il faut s'assurer que l'air circule à l'arrière, du bas vers le haut. Les professionnels auront prévu la circulation d'air au moyen de grilles situées généralement en haut et/ou en bas de l'appareil mais il est important d'y être vigilant.

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
97 solenniens le font déjà

 Evitez également les rideaux ou les doubles rideaux qui interceptent une partie de la lumière et choisissez plutôt des voilages clairs.
Ouvrez volets et rideaux dès vos premières activités.

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
97 solenniens le font déjà
5769080b52dad_essai.png

Une casserole munie d’un couvercle maintient 1,5 litres d’eau en ébullition avec moins de 200 W, presque 4 fois moins que sans couvercle.

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
97 solenniens le font déjà

L’idée que les ampoules consomment plus à l’allumage et qu’il vaut donc mieux ne pas les éteindre est fausse !

C’est vrai, il y a bien un pic de consommation mais il ne dure qu’une fraction de seconde et n’influence donc pas sensiblement la consommation d’énergie.

Donc pensez à éteindre les lumières inutiles !

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
94 solenniens le font déjà

Profiter au mieux de la lumière du jour c’est possible en utilisant des couleurs claires, surtout au plafond.

La couleur des surfaces d’une pièce influence effectivement fortement son niveau d’éclairement. Un intérieur foncé amène à doubler sinon tripler l’intensité de l’éclairage.

De la même manière, évitez les abat-jours épais ou de couleur sombre et les globes opaques qui peuvent réduire considérablement la luminosité.

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
94 solenniens le font déjà

Couper l'eau lorsque vous en avez pas besoin en faisant la vaisselle, en vous brossant les dents ou sous la douche.

Jetez donc un coup d'oeil à cette vidéo.

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
92 solenniens le font déjà

Essayez d’aménager votre logement en profitant au mieux de la lumière extérieure.

Placez le bureau à proximité de la fenêtre et orienté de façon à éviter les ombres portées gênantes et/ou les reflets sur l’écran de l’ordinateur. Idem pour un coin lecture, qui, près de la fenêtre évitera autant que de possible d’avoir recours à l’éclairage artificiel.

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
91 solenniens le font déjà

Le sèche-linge est très énergivore, il consomme 2 à 3 fois plus d’énergie que le lave-linge. La façon la plus économe de sécher le linge reste encore de le faire à l’air libre. 

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
91 solenniens le font déjà
5a16b0037fb48_heating-949081_1280.jpg

Au-delà de 20°C, chaque degré de plus coûte en moyenne 7% sur la facture de chauffage. Cela vaut donc le coup d'investir dans un thermomètre!

Pour un logement bien isolé, 19°C suffisent dans les pièces de vie en journée. Les sensations de parois froides dans les logements moins bien isolés peuvent cependant pousser à augmenter la température de quelques degrés...que vous sentirez passer au moment du paiement de votre facture

Source : Smergy - ALE de l'agglomération Lyonnaise

user
90 solenniens le font déjà

Opter pour des appareils de classe A++ ou A+++. En effet un réfrigérateur/congélateur de classe A++ consomme 45% d'énergie de moins qu'un appareil de classe A. Pour un appareil de taille moyenne, cela représente une économie de 25€/an ou de 375€ sur la durée de vie de l'appareil.

Choisissez un réfrigérateur portant l'écolabel européen qui garantit entre autre que l'appareil est moins gourmand en énergie, fait moins de bruit, n'utilise pas de substances destructrices de la couche d'ozone et minimise l'utilisation de substances à effet de serre.

Privilégiez les appareils classiques aux réfrigérateurs / congélateurs de type américain qui consomment 3 fois plus d'électricité !

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
88 solenniens le font déjà
58e4f4db270ca_the best (Small).jpg

Les serres chauffées et l'importation permettent de trouver les mêmes fruits et légumes toute l'année.

Mais ce n'est pas sans coût pour la planète : beaucoup d'énergie est consommée pour le chauffage et le transport.

Mieux vaut préférer les fruits et légumes de saison produits localement, souvent moins chers et bien meilleurs, et si possible bio !

 

>> Les périodes de récolte des fruits et légumes en France est accessible ICI !

user
88 solenniens le font déjà

De la même manière que les aliments chauds à refroidir font augmenter la consommation des appareils de froid, mettre des aliments encore congelés dans le four augmentera sa consommation (il devra fonctionner plus longtemps pour décongeler puis cuire).

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
86 solenniens le font déjà

Parce que fermer les volets c'est bien mais fermer les volets ET les rideaux c'est encore mieux !

L'obscurité favorise le sommeil réparateur c'est bien connu et dormir dans le noir c'est bon pour la santé. Alors étant donné que, rideaux et volets fermés, je réduis la déperdition de chaleur de mes fenêtres de 60% et que cela peut représenter 10% du chauffage, y'a plus à hésiter !
Donc, à moins d'être achluophobe, fermez les rideaux et les volets !

Source : Smergy - ALE de l'agglomération Lyonnaise

 

user
86 solenniens le font déjà

La température préconisée dans les pièces de vie (salon, sale à manger, etc.) est de 19°C. Mettre un pull, vous évitera d'augmenter votre chauffage!

user
86 solenniens le font déjà

Pour porter à ébullition une casserole d’eau il ne sert à rien de pousser la température au maximum afin d’obtenir un gros bouillonnement : l’énergie supplémentaire apportée à l’eau qui frémit déjà ne va pas élever sa température, mais uniquement servir à l’évaporer.

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
84 solenniens le font déjà

Ne pas ventiler quand il fait froid est une fausse bonne idée...
 En ouvrant grand les fenêtres 5 minutes par jour, l'air est intégralement renouvelé mais les murs n'ont pas le temps de refroidir. Alors qu'en ouvrant légèrement la fenêtre pendant plusieurs heures, le renouvellement d'air est insuffisant et les murs et le mobilier ont eu le temps de refroidir...

Contrairement aux idées que l'on se fait, la ventilation est importante (et il ne faut d'ailleurs surtout pas boucher les bouches d'aération!), d'une part en terme de qualité de l'air, mais aussi parce qu'un air humide demande plus d'énergie pour être chauffé qu'un air sec!

Source : Smergy - ALE de l'agglomération Lyonnaise

 

user
82 solenniens le font déjà

Ce sont les petites rivières qui font les grands fleuves. 
 Un robinet qui fuit peut vous faire perdre jusqu'à 50 litres d'eau (potable) par jour. Imaginez la même chose sur un mois ! Réparez donc rapidement tout robinet défaillant.

Une fuite en goutte à goutte peut vous faire perdre 4 litres par heure. Si vous attendez l'année prochaine pour la réparer, vous aurez eu le temps de perdre 35 m3! 1 m3 d'eau coûte environ 3 € (hors abonnement), voire plus. Cela vous fait donc une facture de plus de 100 €, rien que pour une petite fuite.

Sachez que si la fuite est dûe à la vétusté de l'installation, la réparation est à la charge du propriétaire bailleur, mais dans ce cas ce n'est pas à vous de faire appel à un professionnel. Vous êtes néanmoins tenu d'effectuer tout autre type de réparation.

Les fuites ne sont pas toujours visibles : pour détecter une fuite de chasse d’eau, mettez un peu de colorant alimentaire dans le réservoir. Vaquez à d’autres occupations en donnant la consigne à votre entourage de ne pas utiliser les toilettes … puis revenez : si l’eau dans la cuvette est colorée, c’est qu’il y a une fuite ! Si vous soupçonnez une fuite, relevez le compteur d’eau le matin avant de partir ou le soir avant de vous coucher.


Source : Smergy - ALE de l'agglomération Lyonnaise

 

user
82 solenniens le font déjà

Mettre des aliments encore congelés dans le four augmentera sa consommation car il devra fonctionner plus longtemps pour décongeler puis cuire.

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
81 solenniens le font déjà

Si leur fond est bombé ou déformé, ils n’entrent pas en contact étroit avec la plaque de cuisson. Résultat: beaucoup de chaleur gaspillée.

Se sera également le cas si le fond de la casserole ou de la poêle est mouillé : de la vapeur se forme au contact de la plaque et reste prisonnière des reliefs, limitant la bonne diffusion de la chaleur (cas pour les plaques à induction et céramiques).

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
81 solenniens le font déjà

Cela gaspille beaucoup de chaleur. Chaque ouverture de porte équivaut à une perte de 20% de la chaleur. Préférez l’éclairage de contrôle pour vérifier la cuisson. 

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
81 solenniens le font déjà

Avec les lampes aujourd'hui plus performantes (types fluocompactes ou LED), la quantié de lumière produite n'est pas directement proportionnelle à l'augmentation de la puissance de l'ampoule (en Watts).

Pour choisir une ampoule il est donc judicieux de regarder sa consommation électrique (exprimée en Watts) mais également le flux lumineux, exprimée en lumens.
L'efficacité lumineuse, en lumens par watt, donne aussi une indication importante : plus ce chiffre est grand, plus la lampe émet de lumière pour la même consommation électrique.

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter le guide pratique de l'ADEME ICI

 

 

user
79 solenniens le font déjà

Les chargeurs continuent de consommer de l’énergie quand ils restent branchés, même si l’appareil n’est pas connecté à eux. Débranchez les chargeurs dès que les appareils sont rechargés.

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
74 solenniens le font déjà

Pour éviter le gaspillage alimentaire, dosez bien vos aliments pour éviter les restes. Vous pouvez même le faire sans balance! Voici quelques équivalences qui vous aideront :
• un verre =200 ml environ,100g de farine ou 150g de riz,
• une cuillère à soupe rase = 10g de farine ou 15g de sucre en poudre,
• une cuillère à café = 7g de beurre ou 5g de cacao...

user
73 solenniens le font déjà

Surtout s’il doit être repassé, cela utilise de l'énergie pour rien. De plus cela usera moins le linge.

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
72 solenniens le font déjà
58c80c58cef05_casserole.jpg

Si vous disposez de plaques électriques « classiques » éteignez la plaque quelques minutes avant la fin de la cuisson : grâce à l’inertie thermique (la plaque reste chaude encore quelques minutes), les aliments finissent de cuire sans consommer d’énergie.

Dans le four, la chaleur résiduelle sera suffisante pour achever la cuisson.

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
72 solenniens le font déjà

Un filtre régulièrement nettoyé augmente la durée de vie des appareils et diminue leur consommation d’énergie. 

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
71 solenniens le font déjà

3 sources lumineuses de 20W à faible intensité lumineuse, éclaireront mieux votre pièce qu'une seule ampoule de 60W à forte intensité lumineuse.

Il n’est pas nécessaire de baigner la pièce de lumière pour lire ou travailler. Plutôt que d’installer un éclairage unique de forte intensité, il vaut mieux multiplier les sources ponctuelles d’éclairage qui consomment moins, par exemple : une lampe à proximité du fauteuil de lecture, une lampe de bureau, un éclairage au-dessus du plan de travail dans la cuisine …
Evitez par contre de multiplier le nombre de petits spots halogènes qui, additionnés, représentent souvent 200 à 500 Watts. Il existe des spots économiques, voire des LEDs qui peuvent facilement les remplacer.

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
70 solenniens le font déjà

Il consomme moins d’énergie pour réchauffer un plat qu’un four traditionnel, en effet, ce dernier va consommer de l’énergie le temps d’atteindre la bonne température. 

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
70 solenniens le font déjà

Choisissez toujours votre ordinateur en fonction de l’usage que vous en aurez. Si l’ordinateur est surdimensionné par rapport à vos besoins, il surconsommera.

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
69 solenniens le font déjà

Concernant les périphériques tels qu’imprimante ou scanner, allumez-les uniquement quand vous les utilisez.
Sinon il peuvent continuer à consommer c'est ce que l'on appelle la consommation électrique invisible.

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
68 solenniens le font déjà

A ne pas confondre avec la touche rapide, la touche économique permet de faire la vaisselle ou la lessive en utilisant moins d’énergie et moins d’eau.

Le lavage économique dure beaucoup plus longtemps. C’est normal : pour économiser l’électricité, la machine élève la température de l’eau par petites doses de chauffage étalées dans le temps.

L’utilisation de la touche « éco » permet d’économiser jusqu’à 45% par rapport aux cycles longs. Et comme le lavage économique demande davantage de temps, autant faire tourner la machine pendant la nuit, lorsque la demande d’électricité est faible et pendant les heures creuses (si vous bénéficiez du tarif HP/HC) ou s’il est programmable.

Pour vérifier si votre programme éco est bien celui qui consomme le moins munissez-vous d'un wattmètre. Dans la mesure des stocks disponible ALOEN peut vous en prêter un.

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
68 solenniens le font déjà

Certains critères vous garantissent une consommation d’énergie optimale et un impact environnemental limité de vos appareils :

- Aidez vous de l’étiquette énergie des appareils pour faire votre choix
- Optez pour des appareils de classe A ou supérieure
- Regardez également son niveau sonore (indiqué en décibels dB)
- Choisissez un appareil portant l’écolabel européen qui garantit entre autre que l’appareil est moins gourmand en énergie, en eau, fait moins de bruit…
- Choisissez une machine à laver à chargement frontal qui consomme 40 % d’eau et 50 % d’énergie en moins qu’une machine à chargement vertical
- Si son achat est nécessaire, choisissez un sèche-linge à évacuation qui consomme moins qu’un sèche-linge à condensation
- Et évitez les machines lavantes-séchantes, rarement bien classées en lavage et/ou en séchage

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
68 solenniens le font déjà

Classiquement, on dit "prenez une douche plutôt qu'un bain". C'est vrai, seulement si vous prenez une douche courte... Car à 12L/minutes (pommeau de douche lambda) pendant 12 minutes, vous consommez autant d'eau qu'un bain ! Donc mieux vaut se concentrer sur l'essentiel, profitez de votre douche, mais évitez de penser à autre chose...

Pour vous aider, coupez l'eau de la douche pendant le savonnage !

 

Source : Smergy - ALE de l'agglomération Lyonnaise

 

user
67 solenniens le font déjà

Ils peuvent se décongeler à l’intérieur du réfrigérateur. C’est moins rapide et il faut s’y prendre à l’avance mais cela ne consomme aucune énergie supplémentaire et fait même économiser de l’énergie au réfrigérateur (en lui apportant du froid).

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
65 solenniens le font déjà
587f7803e5108_compost.jpg

Plusieurs possibilités :

- Triez vos biodéchets dans la poubelle verte proposée par Lorient Agglomération qui en assure ensuite la collecte. Des bio seaux et des sacs spéciaux sont disponibles pour tous à la Maison de l'Agglomération et dans les déchèteries.

- Gardez vos déchets alimentaires et fabriquez votre propre compost. Lorient Agglomération propose des composteurs de 300 litres pour 15 €, vous trouverez les informations pour en réserver un ici ! Vous pouvez également partager un compsteur en pied d'immeuble avec vos voisins.

- Il existe également des lombricomposteurs, qui peuvent s'installer à l'intérieur (idéal dans un appartement). Ce sont des lombrics qui font le travail !

user
65 solenniens le font déjà

Cet entretien doit être réalisé tous les ans, par un professionnel agréé.
Il assure un meilleur rendement et une durée de vie allongée de votre installation et permet d’éviter les risques d'intoxication au monoxyde de carbone.
Cet entretien consiste en : la vérification de la chaudière, son nettoyage et son réglage et éventuellement le nettoyage des bouches de ventilation et des conduits.
Il est à la charge du locataire, lorsque le logement est équipé d'une chaudière individuelle et à la charge du propriétaire ou du syndicat de copropriétaires de l'immeuble s’il s’agit d’une chaudière collective.

user
64 solenniens le font déjà

Vous pouvez aussi pré-sécher le linge à l’air libre et n’utiliser le sèche-linge que pour parfaire le séchage. Vous diviserez ainsi sa consommation par 3 ou 4.

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
63 solenniens le font déjà

Un thermostat bien placé et bien programmé peut permettre de réduire la facture de chauffage de 15%!
Son but : maintenir le logement à température constante. Son fonctionnement : chaque thermostat a son fonctionnement propre, référez-vous à son mode d'emploi.

Source : Smergy - ALE de l'agglomération Lyonnaise

user
63 solenniens le font déjà

Pour assurer une bonne circulation de l'air dans votre logement penser à dépoussiérer régulièrement les entrées d'air ainsi que les bouches d'extraction d'air.

user
62 solenniens le font déjà

Si vous quittez votre poste de travail pour quelques minutes, éteignez l’écran, il supporte très bien les extinctions et allumages répétés surtout les écrans plats. Pour faire des économies, inutile de le laisser allumé si on ne s’en sert pas pendant plus d’un quart d’heure.

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
61 solenniens le font déjà

Réduire les consommations dès l’achat
Consultez le site www.guidetopten.fr qui vous aidera à trouver les ampoules les plus économes du marché.
Aidez vous de l’étiquette énergie pour choisir vos ampoules.
Utilisez des ampoules basse consommation : depuis 2009, les ampoules à incandescence sont progressivement supprimées des points de vente. Après les ampoules de 100 W en 2009, 75 W et 60 W en 2010, 40W en 2011, ce sont les ampoules de 25W qui disparaissent en 2012. Elles réduisent par 4 la puissance nécessaire pour un éclairage équivalent et durent 6 à 10 fois plus longtemps que les ampoules traditionnelles. Le surcoût à l’achat est en général amorti en une année.


Idée reçue : Les ampoules basse consommation lâchent bien avant 10 000h. En effet, les ampoules basse consommation ont une durée de vie de 10 000h OU un nombre limité d’allumages. Si le nombre d’allumages est atteint avant 10 000h d’usage, elles claquent ! Aujourd’hui il est possible de trouver des ampoules garanties à allumage illimité.


Idée reçue : Les ampoules fluocompactes émettent des rayonnements électromagnétiques. C’est vrai mais la Fondation de Recherche de Communication Mobile (suisse) a montré que le rayonnement électromagnétique des lampes économiques se situe dans le même ordre de grandeur que le rayonnement des traditionnelles lampes à incandescence. Les résultats ne permettent en rien de penser que l’utilisation de lampes économiques pourrait mettre la santé en danger.

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
61 solenniens le font déjà

Téléviseurs, lecteurs DVD, chaine hifi, ordinateurs…tous ces appareils, quand ils ne fonctionnent pas, peuvent continuer à consommer de l’énergie.

Ainsi, quand plusieurs appareils sont branchés autour d’une même unité centrale, comme c’est le cas pour l’informatique, le home cinéma ou la hifi, il est judicieux de brancher tous les équipements sur une multiprise à interrupteur.

De la sorte, vous pouvez couper d’un seul geste l’alimentation de tous les appareils et ils ne resteront pas en position de « veille ». Les appareils en veille sont très nombreux et consomment 24h/24h, 365 jours par an. Vous pouvez économisez jusqu’à 500 kWh par an (soit environ 55euros/an) en éteignant complètement vos appareils.
Un ordinateur (unité centrale et écran) éteint consomme en moyenne 5 W par heure à cause des transformateurs intégrés qui utilisent de l’électricité tant qu’ils sont branchés. Les téléviseurs quand à eux peuvent consommer davantage durant le mode veille sur une année, que pendant le temps de fonctionnement.

S’il est difficile d’agir pour réduire la consommation de certains appareils en veille (systèmes d’alarme, radio-réveil …), pour tous les autres il est possible de les éteindre complètement (bouton marche/arrêt, multiprise à interrupteur).
Il est même possible de prévoir des interrupteurs radios dédiés à certaines prises électriques : un simple interrupteur permet alors de couper tous les appareils multimédia en sortant de la pièce.

De plus couper complètement l’alimentation permettra de mettre vos appareils totalement hors tension, ce qui allongera leur durée de vie.

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
60 solenniens le font déjà
58e4f547db203_DSC_0025 (Mobile).JPG

Dégivrer dès que la couche de givre dépasse 2 à 3 mm.
A savoir, les appareils en froid ventilé n'ont pas besoin de dégivrage et répartissent mieux le froid mais ils consomment jusqu'à 30% en plus.

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
59 solenniens le font déjà

Entre 1995 et 2008, la consommation moyenne d’un téléviseur a été multipliée par 2,2 passant de 140 à 307 kWh/an. La consommation d’un téléviseur augmente avec sa taille : en multipliant par 2 la taille de l’écran, on multiplie par 4 sa consommation. Les téléviseurs à écran LCD consomment 1,6 fois plus, ceux à écrans plasma 3,5 fois plus que les téléviseurs à tube cathodique, ce qui est essentiellement dû à l’augmentation de leur taille. N’achetez donc pas d’écran surdimensionné, très gourmand en énergie !

Consultez le site www.guidetopten.fr qui vous aidera à trouver les appareils les plus économes du marché.

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
59 solenniens le font déjà

 La consommation d’un téléviseur augmente avec sa taille : en multipliant par 2 la taille de l’écran, on multiplie par 4 sa consommation. 

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
59 solenniens le font déjà

La consommation du réfrigérateur est directement lié à la température ambiante : s'il fait 23°C au lieu de 18°C dans la pièce, la consommation sera supérieure de 38%.

Il est donc important de placer ses appareils de froid loin d'une source de chaleur (fenêtre, four ou chauffage). Il ne doit pas faire trop froid non plus, sinon l'appareil va surchauffer à l'intérieur.

En effet, vous connaissez sans doute la classe énergétique d'un appareil de froid (de A à G) mais il existe aussi une autre référence, la classe climatique (SN (tempérée élargie) de +10°C à +32°C ; N (tempérée) de 16°C à +32°C ; ST (subtropicale) de +18°C à +38°C et T (tropicale) de +18°C à +43°C).
Nos appareils correspondent souvent aux classes SN ou N alors attention à ne pas les placer en dessous de la température indiquée.

Dans une cave, un appareil de classe N posera problème en dessous de 16°C...

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
58 solenniens le font déjà

Une lampe halogène peut consommer autant que tout l’éclairage de votre logement ! Et sachez qu’une diminution de l’intensité lumineuse sur votre halogène ne se traduit pas par une diminution équivalente de la consommation.
Si vous réduisez l’intensité de la lampe de 50%, elle émet 2 fois moins de lumière mais en consommant encore 75% d’électricité ! Elle consomme donc proportionnellement plus. De plus, même éteinte elle consomme encore jusqu’à 10 watts-heure (si l’on considère que la lampe reste en veille 20 heures par jour, cela peut représenter près de 8euros par an).

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
57 solenniens le font déjà

Les lavages de longue durée ou à haute température sont souvent inutiles. Grâce à l'efficacité des produits de nettoyage actuels, 40°C suffisent pour avoir une vaisselle bien propre. Réglez donc votre lave-vaisselle sur le programme «ECO» ou basse température.

Les nouveaux lave-vaisselle sont jusqu'à 4 fois plus performants que les anciens lave-vaisselle en termes de consommations d'eau. Sur ces nouveaux lave-vaisselle, le programme "éco" permet de laver à une température plus basse et donc de diminuer les consommations d'énergie. En contrepartie, les temps de lavage peuvent être plus longs. Après le slow food, le slow cleaning (et si je veux aller encore plus loin, j'élimine le cycle de séchage et je laisse la vaisselle sécher à l'air libre)

Source : Smergy - ALE de l'agglomération lyonnaise

user
57 solenniens le font déjà
5891c354358e1_ecs.jpg

Vous pouvez réduire votre consommation d’eau chaude de 10% en isolant vos tuyaux (au moins 20 mm).

Le plus simple est d’utiliser des manchons souples en mousse ou en fibres minérales. On peut aussi utiliser, de manière plus écologique, des isolants à base de laine de mouton ou de chanvre. C’est ce que l’on appelle le calorifugeage, préconisé aussi bien pour le chauffage que l’eau chaude quand ils se situent dans des locaux non chauffés.

Source : Agence Locale de l’Energie et du Climat de l’Eure

user
57 solenniens le font déjà

Surcharger le réfrigérateur augmente sa consommation d'énergie et diminue la durée de conservation des aliments. En effet, l'air froid qui sert à refroidir doit pouvoir circuler entre les aliments. Si le réfrigérateur est trop chargé, cet air circule moins bien et donc refroidit moins bien. Par contre, il est préférable de toujours garder un congélateur bien rempli, quitte à compler les vides avec de la frigolite (isolant) ou des boutielles d'eau en plastiques pleines au 3/4. Une fois congelées, elles aideront le congélateur à abaisser la température après une ouverture de porte.

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
56 solenniens le font déjà

Eteignez votre ordinateur dès que vous ne l’utilisez plus. Vous ne consommerez pas plus d’énergie en l’éteignant puis en le rallumant qu’en le laissant allumé.
Les pointes d’énergie atteintes par les mises sous tension sont infimes en comparaison de l’énergie consommée par un appareil en marche.

Vous ne l'abimerez pas plus vite non plus si vous l'allumez et l'éteignez souvent. Si vous vous absentez régulièrement et pour de courts instants, laissez-le allumé et programmez correctement les veilles. S'il s'agit de s'absenter pour la pause déjeuner ou faire ses courses, bien sûr, éteignez votre ordinateur. Tous est question de mesure!

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
56 solenniens le font déjà

Plus le linge est essoré et moins il contient d’eau. Pour sécher, il demandera donc moins de temps et moins d’énergie, car il faut moins d’électricité pour retirer de l’eau par essorage dans la machine à laver que dans le sèchelinge.
Faire le choix d’une vitesse d’essorage importante c’est donc réduire le temps de séchage du linge ensuite.

Attention : N’étalez pas le linge sur les radiateurs : en les couvrant, vous les empêchez de chauffer et vous risquez de provoquer de la condensation dans la pièce à cause de l’humidité que le linge dégage. 

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
56 solenniens le font déjà
579781f33c4d0_Avec calque.png

Téléviseurs, lecteurs DVD, chaine hifi, ordinateurs…tous ces appareils, quand ils ne fonctionnent pas, peuvent continuer à consommer de l’énergie :

- Soit parce qu’ils sont en mode « veille » : ils ont été éteints avec la télécommande au lieu de l’interrupteur « marche/arrêt », une petite lumière ou une horloge continue à fonctionner
- Soit parce qu’ils sont éteints mais encore raccordés à la prise : un courant résiduel continue à circuler.

Il faut donc les éteindre « complètement », c’est-à-dire actionner le bouton d’allumage « marche/arrêt » sur l’appareil lui-même ou encore les relier à une multiprise avec interrupteur.

Pensez-y encore plus avant un départ en vacances !

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
55 solenniens le font déjà

C’est mieux que de laisser le robinet ouvert pendant toute la vaisselle : même si celui-ci est équipé d’un « éco-mousseur » !

Source : Agence Locale de l’Energie et du Climat de l’Eure

user
54 solenniens le font déjà

Préférez la veille prologée.

Pour l’écran, il est possible de programmer son extinction au bout d’un temps d’inactivité que l’on définit mais il ne faut pas confondre écran en mode veille et écran de veille.

Car si les économiseurs d’écrans avaient encore un intérêt il y a quelques années pour les écrans cathodiques, ce n’est plus le cas aujourd’hui avec les écrans plats LCD, bien au contraire : un écran de veille animé et lumineux consomme 2,7 fois plus d’énergie qu’un écran noir ! Attention toutefois, si vous êtes face à un écran noir, ayez le réflexe de bouger la souris avant d’appuyer sur le bouton de l’ordinateur pour ne pas l’éteindre accidentellement.

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
53 solenniens le font déjà

Si la cuisson doit durer plus d’une heure, le préchauffage est inutile.

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
53 solenniens le font déjà

Les LED : les ampoules à LEDs sont adaptées à certains usages et peuvent par exemple remplacer les spots halogènes souvent situés en plafonnier de cuisine ou de salle de bain.

Idée reçue : On parle beaucoup des LEDs en disant qu’elles sont chères et qu'elles éclairent mal. Les LEDs actuellement sur le marché sont adaptées à un éclairage localisé mais pas encore à un éclairage général. Toutefois, il s’agit du système d’éclairage le plus prometteur dans les années à venir avec une très longue durée de vie (plus de 30.000h) et une consommation électrique très faible. La technologie LED est en plein développement.

Réduire les consommations dès l’achat. Consultez le site www.guidetopten.fr qui vous aidera à trouver les ampoules les plus économes du marché. Aidez-vous de l’étiquette énergie pour choisir vos ampoules.

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

 

user
52 solenniens le font déjà
587f7a85a0b29_rayon-plats-congeles.jpg

Ils sont très gourmands en énergie lors de leur production et de leur conservation.

user
52 solenniens le font déjà

Les températeurs idéales pour le bon fonctionnement de vos appareils et pour la conservation de vos aliments sont :
entre +2,7 et +4°C pour un réfrigérateur, et -18°C pour un congélateur.

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
51 solenniens le font déjà

Selon les réglages paramétrés sur votre ordinateur, il consommera plus ou moins. Il est possible d’adapter au mieux la consommation de son ordinateur en fonction de l’usage que l’on en a. Pour cela, il s’agit de programmer l’arrêt d’un écran ou la veille d’un ordinateur

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
50 solenniens le font déjà
587f7c917a033_epluchures-legumes.jpg

Eplucher les légumes seulement si nécessaire (ce n'est pas obligatoire pour les courgettes, les concombres, etc.), utiliser les fanes des radis, carottes, navets, etc.

 

user
50 solenniens le font déjà

Mettre les aliments à décongeler dans le réfrigérateur garde la fraicheur de celui-ci et lui fait économiser de l'énergie.

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
49 solenniens le font déjà

Sachez qu’à puissance égale, une ampoule poussiéreuse peut produire un flux lumineux inférieur de 40% à celui d’une ampoule propre.

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
45 solenniens le font déjà
58e4f659e40a8_Ecogeste 4 (Small).JPG

Installer simplement un bac à la sortie d'une gouttière de votre maison vous disposerez d’un apport suffisant pour assurrer la plupart de vos usages d'eau extérieurs à la maison !

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
45 solenniens le font déjà

Bien souvent les chauffe-eau sont réglés pour une température de 70°C dans le ballon ce qui n’est pas économique et peut même être dangereux !
Au-dessus de 60°C vous augmentez aussi l’entartrage.

Attention : si vous décidez de diminuer la température de votre chauffe-eau : l’eau ne doit pas être trop froide non plus pour éviter le risque de prolifération de micro-organismes comme les légionnelles (naturellement présente dans l’eau se développe de manière plus importante dans une eau peu chaude (en dessous de 50°c) et/ou stagnante).

Source : Agence Locale de l’Energie et du Climat de l’Eure

user
45 solenniens le font déjà

Le mot "mousseur" désigne la pièce qui est située au bout de votre robinet qui permet de d'injecter de l'air dans l'eau. Cela permet d'avoir pour une sensation de débit equivalente, une réduction de sa consommation d'eau.

Il existe diff érents types "d’éco-mousseurs" qui limitent le débit à des niveaux variables. Choisissez votre matériel en fonction des besoins à chaque robinet : Un mousseur 5 L/min sera adapté pour un robinet servant uniquement à se laver les mains mais sera assez pénible pour remplir le sceau pour arroser les plantes.

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
44 solenniens le font déjà

Cela que la personne suivante utilise de l'eau chaude si elle n'en n'a pas besoin éou que des enfants se brûlent et en cas de fuite ce sera de l'eau froide qui gouttera et non de l'eau chaude.

user
44 solenniens le font déjà

Bien souvent le temps de se laver les mains est trop court pour que l’eau chaude arrive jusqu’à soi ! Donc autant ne prendre que de l’eau froide pour se les laver. Laissez de préférence les robinets mitigeurs en position « froid » pour éviter de demander de l’eau chaude ou tiède alors qu’on a besoin, la plupart du temps, d’eau froide. Et si vous pouvez remplacer votre robinet « mélangeur » par une robinetterie dite mitigeur, c’est 10% de gagné : cela prendra moins de temps pour avoir la température d’eau désirée. Il est aussi possible de n’installer qu’une seule arrivée d’eau froide sur les lave-mains de vos toilettes par exemple.

Source : Agence Locale de l’Energie et du Climat de l’Eure

user
44 solenniens le font déjà

Lorsque votre eau est calcaire, vos appareils peuvent s’entartrer très rapidement. Le tartre diminue la durée de vie de vos appareils et surtout augmente le temps nécessaire pour chauffer l’eau de presque 50 %.

Pour parer à ce problème, inutile d’investir dans des produits élaborés (et pas toujours bons pour l’environnement) : remplacez l’assouplissant par du vinaigre blanc !
Il détartre la machine, fixe les couleurs du linge et assouplit les fibres (puisqu’il dissout le calcaire), tout cela sans laisser d’odeurs.

Allez, faites le test au moins une fois.

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
43 solenniens le font déjà

 La poussière limite leur performance, cela peut faire économiser jusqu'à 10% d'énergie. Pensez donc bien à les dépoussiérer avant de les remttre en route au début de l'hiver.

user
42 solenniens le font déjà

Privilégiez le label Energy Star : Pour l’ordinateur, l’écran ou les périphériques ce label signifie qu’ils consomment moins que la moyenne des équipements de même gamme.

Préférez un ordinateur portable à un poste fixe car il consomme 50 à 80 % d’énergie en moins.

Pour le choix de l’imprimante, préférez une imprimante à jet d’encre qui consomme moins d’énergie qu’une imprimante laser. En effet, l’imprimante laser, plus chère, est plus économe en encre mais plus adaptée aux grandes quantités d’impressions, au bureau par exemple.

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
40 solenniens le font déjà

Rester aussi longtemps sous la douche le matin (même si c'est pas bien), mais en réduisant sa consommation d'eau de moitié ? C'est possible grâce à l'installation d'un pommeau de douche économique ! Promis ça coule quand même !

Un pommeau de douche classique a un débit d'environ 12 litres/minute. Un pommeau de douche économe est plutôt à 6 litres/minutes. Pas besoin d'être bon en maths pour comprendre qu'en restant le même temps sous la douche, vous divisez par deux votre consommation d'eau chaude pour une douche (et donc d'énergie). 

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
40 solenniens le font déjà

Et j'évite de finir gelé quand je lis près de la fenêtre en hiver

On estime que le calfeutrement des fenêtres - qu'il passe par la pose d'un bon gros rideau ou par l'installation de joints - peut permettre de réaliser une économie d'énergie évaluée en moyenne à 5% (en appartement). Ce n''est pas rien et ça évite de se geler quand on s'approche de la fenêtre...!


Source : Smergy - ALE de l'agglomération Lyonnaise

user
39 solenniens le font déjà

Votre réfrigérateur et votre congélateur consommeront plus si les joints sont abimés ou vétustes. Ils adhèrent mal et laissent alors passer le froid, la consommation de l'appareil augmente alors de 10% en moyenne.

Les joints doivent être propres et bien ajustés. Afin de vérifier l'étanchéité de vos appareils, coincez une feuille de papier dans la porte et essayez de la retirer. Si elle ne resiste pas, il faut changer les joints.

Un givrage rapide peut également être un signe d'une mauvaise étanchéité.

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
38 solenniens le font déjà

Pour éviter la sensation de parois froide due à un carrelage, vous pouvez mettre des tapis. Ils permettront d'isoler le sol, en plus c’est joli et décoratif.

user
38 solenniens le font déjà

La poussière et la saleté accumulées sur la grille arrière peuvent être à l'origine de 30% de l'électricité consommée par l'appareil ! Il est donc important de dépoussièrer au moins deux fois par an la grille arrière de votre frigo et votre congélateur.

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
37 solenniens le font déjà

Pour l’ordinateur, il existe deux types de veille :

- La veille met l’ordinateur et ses périphériques en pause mais ne coupe pas l’alimentation. Seuls l’écran, les disques durs et le processeur sont arrêtés. L’ordinateur repart très vite dés que vous appuyez sur une touche ou bougez la souris.

- La veille prolongée éteint totalement l’ordinateur en coupant l’alimentation mais, contrairement à un arrêt classique, elle sauvegarde l’environnement de travail. Le redémarrage est plus rapide que pour un démarrage normal et les programmes et documents sur lesquels vous travailliez sont de nouveau ouverts.

Privilegiez la veille prolongée.

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
36 solenniens le font déjà

Cela vous permet de faire marcher les équipements de lavage et de séchage durant les heures creuses.

La plupart des équipements sont aujourd’hui équipés de touches « départ différé ». Si ce n’est pas le cas vous pouvez mettre un programmateur, branché sur la prise de l’appareil, qui permet de programmer un horaire de départ.

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
35 solenniens le font déjà

Si vous bénéficiez du double tarif (heures creuses / heures pleines), faire marcher les équipements de lavage et de séchage durant les heures creuses permet de réaliser des économies (jusqu’à 25euros par an).

Si vous ne bénéficiez pas du double tarif, vous pouvez utiliser les touches « départ différé » de vos appareils et des programmateurs et faire tourner les machines pendant la nuit, lorsque la demande d’électricité est plus faible, et éviter ainsi de saturer le réseau.

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
35 solenniens le font déjà

Un joint en mauvais état est la cause de déperditions de chaleur qui engendrent une surconsommation pouvant aller jusqu’à 30%.

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
34 solenniens le font déjà

Il ne faut jamais faire fonctionner les chauffages d’appoint (poêle à pétrole, poêle à gaz, etc)  en continu. En effet, en cas de mauvaise combustion, ces appareils produisent du monoxyde de carbone. Ce gaz est inodore et incolore. Les symptômes d’une intoxication au monoxyde de carbone sont des maux de têtes, des nausées, des vomissements.

user
32 solenniens le font déjà

Profiter du remplacement d'un robinet pour choisir un robinet mitigeur plutôt que mélangeur : cela évite le gaspillage important lié à l'ajustement de l'eau à la bonne température.

user
32 solenniens le font déjà

On se demande parfois si cela vaut le coup de « couper le chauffage » quand on s’absente… dès qu’il s’agit d’un week-end la réponse est « oui surement » ! Attention cependant au retour à ne pas faire de la surchauffe ! L’idéal est bien évidemment de régler sa programmation pour que le chauffage se relance quelques heures avant votre retour… Pensez également à faire couler l'eau froide quelques minutes avant de la boire afin de ne pas consommer une eau qui a stagné dans les conduites.

Source : Agence Locale de l’Energie et du Climat de l’Eure

user
32 solenniens le font déjà

Désactivez le Blue Tooth ou le WiFi si vous ne les utilisez pas, ils consomment également de l’énergie.

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
31 solenniens le font déjà

Cela permet d'éviter les pics de consommations car la machine va mettre plus de temps à monter en température. Et cela permet de faire des économies d'énergie.

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
31 solenniens le font déjà

Pour éviter les courants d'air vous pouvez installer des boudins de portes, sur vos portes extérieures. Vous pouvez également installer un rideau au tissu épais (toujours devant les portes donnant sur l’extérieur). Cela empêchera l'air froid d'entrer dans votre logement.

user
31 solenniens le font déjà

A partir de 100 litres, il est conseillé de recourir au double tarif. Programmez votre chauffe-eau électrique en heures creuses pour avoir de l’eau toujours chaude au meilleur coût.

Source : Agence Locale de l’Energie et du Climat de l’Eure

user
31 solenniens le font déjà

Il est possible de réduire le volume de la chasse d’eau grâce à une écobriquette ou à une bouteille d’eau glissée dans le réservoir. Par exemple une bouteille d'eau d'1L mise dans le réservoir = 1L d'eau économisé à chaque chasse d'eau.

Attention : évitez les briques de construction car en se désagrégeant dans l’eau celles-ci risquent de créer une usure prématurée des joints. 

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
28 solenniens le font déjà

Si la pression dans votre installation est supérieure à 3 bars, cela peut entraîner une surconsommation d’eau. A une pression normale de 3 bars, le débit au niveau de la robinetterie est de 12L/min. Si la pression est de 6 bars, le débit est de 18L/min. Cela signifie que vous consommez 6L de plus par minute. Prenons un robinet de salle de bain que vous utilisez 5 minutes par jour. Sur une année, vous consommez : 6 L/min x 5 min x 330 jours* = 10 m3 de plus… par personne et rien que pour un robinet !

Pour corriger ce problème s’il existe, vous pouvez installer un réducteur de pression. Les maisons récentes en sont équipées, mais ce n’est pas toujours le cas des maisons anciennes. Cela vous permettra, en plus d’économiser l’eau, d’éviter les dégâts dus à la surpression et de limiter les bruits dans les canalisations. Le coût d’un réducteur de pression est compris entre 50 et 250 €.

Source : Agence Locale de l’Energie et du Climat de l’Eure

user
24 solenniens le font déjà

Pendant la vaisselle, l’eau chaude n’est utile que pour faciliter le dégraissage au moment du nettoyage…

Source : Agence Locale de l’Energie et du Climat de l’Eure

user
18 solenniens le font déjà

user
17 solenniens le font déjà

Vous pouvez partager ou louer vos appareils qui vous servent peu (ex: appareil à raclette, appareil à fondue, etc). Il existe différents sites qui permettent cela, par exemple sur Mon p'ti voisinage vous pouvez déposer des annonces de prêt de matériel.

user
17 solenniens le font déjà

80% de l’électricité consommée par la machine à laver sert à chauffer l’eau.

Si vous chauffez votre eau avec un système non électrique, il est plus économique de le raccorder à votre machine à laver.

Des kits existent afin d’équiper un lave-linge standard d’une double entrée eau chaude et eau froide. De plus, certains appareils sont aujourd’hui prévus avec la double arrivée d’eau (voir marques en magasins), notamment pour être raccordés à un chauffe-eau solaire.

 

Source : Trak O'Watts - Réseau des Espaces Info-Energie bretons

user
6 solenniens le font déjà
5a16b199cc12d_labonneredimension.jpg

1/ Les cadeaux

- Choisissez des cadeaux qui n'ont pas besoin de piles  ou tournez-vous vers des piles rechargeables. En effet,  un français consomme déjà en moyenne 19 piles par an.
- Achetez d'occasion ou faites maison. On économise de l'énergie grise, et en plus c'est tendance !
- Évitez les papiers  cadeaux brillants car ils ne peuvent être recyclés. Vous pouvez même utiliser du papier journal.

2/ Le repas
- Pour votre repas de fêtes, faites attention aux quantités, il ne s'agirait pas de nourrir autant votre poubelle que vos invités !
- L'ADEME, vous propose quelques recettes qui sont bonnes pour le climat et... alléchantes ! C'est ICI!

Vous trouverez de nombreuses astuces supplémentaires dans ce dossier de l'ADEME !

user
4 solenniens le font déjà
104
X

Rejoindre l'aventure? c'est ICI 

Créer un compte